7 idées reçues sur le chocolat

Comme beaucoup, vous ne résistez pas au plaisir de croquer dans un carreau de chocolat ?
Puis vous culpabilisez à chaque fois en vous disant que vous n’auriez pas du ?

Les idées préconçues autour du chocolat ne manquent pas.
« Si tu manges trop de chocolat, tu auras une crise de foie ! ».
« Si tu en abuses, tu vas devenir accroc au chocolat ! ».
« Il vaut mieux manger du chocolat noir, que du chocolat au lait ou blanc. »

Mensonges ou vérités ? Faisons le point ensemble !

1. Le chocolat provoque des crises de foie.

Faux. En cas d’excès de chocolat, on peut se sentir nauséeux, avoir des lourdeurs, voir même des vomissements, mais le foie n’en sera pas la cause. La fameuse « crise de foie » est le résultat d’une digestion des graisses difficile. Elle n’implique d’ailleurs pas le foie, mais la vésicule biliaire. L’association entre chocolat et « crise de foie » est liée aux périodes de fêtes. Pour ces occasions, on cumule les repas riches et il est fréquent que l’on se sente barbouillés. Comme on consomme également plus de chocolat pendant les fêtes, le mal lui a été attribué à tort, alors que c’est l’excès de graisses qui provoque en réalité cet état. Le chocolat contenant des graisses, il peut y contribuer en cas d’abus, mais il n’en est pas la cause principale.

2. On peut devenir accroc au chocolat.

Faux. Même s’il nous semble parfois difficile de résister à une tablette cachée dans le placard, le chocolat ne rentre pas dans la liste des produits addictifs. Il ne crée pas d’accoutumance, son absence ne provoquant pas de manque ni physique, ni psychique.

3. Le chocolat aide à lutter contre le stress.

Vrai et Faux. Le cacao est riche de près de 500 molécules, dont la théobromine, une molécule similaire à la caféine, régulatrice des humeurs. C’est une sorte d’antidépresseur naturel. Le chocolat contient également du magnésium qui lutte contre la fatigue et les troubles du sommeil. On pourrait donc penser que c’est un bon remède pour lutter contre le stress. Ces molécules ne sont cependant pas présentes dans des quantités suffisantes pour avoir un impact véritable. Malgré tout, manger du chocolat procure un plaisir sensoriel et la sécrétion de dopamine, ce qui aura un effet déstressant, voir euphorisant.

4. Le chocolat constipe.

Faux. Il s’agit bien d’une idée fausse, le chocolat ne constipe pas. Selon sa teneur en cacao, son taux de fibres alimentaires relativement élevé agit plutôt favorablement sur la fonction gastro-intestinale. Par ailleurs, le cacao aurait un effet prébiotique sur notre système digestif. Les polyphénols contenus dans le chocolat noir notamment, favoriseraient les bonnes bactéries de l’intestin.

5. Le chocolat est aphrodisiaque.

Faux. Le chocolat noir contient de la phényléthylamine, une hormone du plaisir, mais dans des quantités trop faibles pour avoir un effet aphrodisiaque et créer un sentiment de plaisir en amour.  

6. Le chocolat est mauvais pour le cœur.

Faux. La forte teneur en flavonoïdes du chocolat, notamment le noir, lui confère au contraire un rôle de protection cardiovasculaire. Ces molécules ralentissent la formation du cholestérol et diminuent le risque d’accidents cardiovasculaires. Elles ont également des propriétés anti-inflammatoires, ainsi qu’une action antioxydante et immunostimulantes.

7. Le chocolat noir est moins calorique que le chocolat au lait ou blanc.

Faux. Les trois variétés de chocolats sont à peu près équivalents en termes d’apport énergétique, oscillant entre 500 et 550 calories pour 100 grammes. C’est la nature de ces calories et les apports nutritionnels qui vont faire la différence.

  • Le chocolat blanc contient du beurre de cacao, du sucre, de la vanille et du lait. Riche en lipides et en sucre, il n’a pas vraiment d’intérêt nutritionnel.
  • Le chocolat au lait se compose de pâte de cacao, de beurre de cacao, de sucre et de lait. Il contient des graisses de mauvaise qualité, saturées et souvent trop de sucre.
  • Le chocolat noir comprend simplement de la pâte de cacao, du beurre de cacao et du sucre. Il est bien plus riche en nutriments et nourrit l’organisme.

Pour pouvoir bénéficier des bienfaits nutritionnels du chocolat, optez pour un produit contenant au minimum 70% de cacao.

Un dernier conseil : ne culpabilisez pas en mangeant un carreau de chocolat, profitez plutôt de l’instant de plaisir qu’il procure, c’est bon pour le moral et pour l’organisme !

CÉRÉALES COMPLÈTES, PRIORITÉ AU BIO

CÉRÉALES COMPLÈTES, PRIORITÉ AU BIO

Des mueslis et des céréales complètes bourrés de pesticides Mueslis et céréales complètes sont devenus à la mode en quelques années. Réputés bons pour la santé grâce à leur richesse en vitamines, en minéraux et en fibres, ces aliments symbolisent l’équilibre...

10 ASTUCES SIMPLES POUR EVITER LA DEPRIME

10 ASTUCES SIMPLES POUR EVITER LA DEPRIME

Entre les jours qui raccourcissent, la lumière qui se fait plus rare et l’actualité plus que morose, rien de bien surprenant à voir son moral décliner. Pas de panique, pour ne pas se laisser abattre et garder une humeur au beau fixe, il existe quelques petites astuces...